Réflexologie saisonnière : l’Intersaison

L’Intersaison n’existe que dans le calendrier oriental. Elle a une place particulière dans le Wu Xing (Théorie des Cinq Éléments ou Cinq Mouvements).

Dans la plupart des représentations, elle est placée entre l’Élément Feu (Été) et l’Élément Métal (Automne). Quand elle occupe cette place, cette intersaison est associée à ce que nous appelons en Occident l’été indien.

Toutefois, son rôle est beaucoup plus central que celui-ci. Dans la représentation taoïste, elle a en effet une place à part, située au centre des quatre saisons. Elle agit alors en véritable Intersaison, une saison de transformation.

L’Intersaison dans la Nature…

Le déploiement et l’épanouissement de la Nature en été aboutissent à une période de maturité dans les champs. Le temps devient lourd, propice aux orages. Cette période signe le début des récoltes et la préparation à l’engrangement qui se fera à la saison suivante. C’est la période de l’Intersaison-Été indien, qui précède l’entrée dans l’automne.

L’Intersaison-Transformation correspond à un temps de passage et de transition. Le changement de saison ne se fait en effet pas du jour au lendemain. Ainsi par exemple, dans les jours qui précèdent l’arrivée du printemps, nous pouvons encore observer des matinées où le gel de l’hiver est présent. Parallèlement, les bourgeons du printemps commencent à apparaître, voire à éclore, selon les conditions d’ensoleillement de telle ou telle partie du jardin en journée.

… et chez l’Homme

Dans ces périodes de transition, notre énergie revient au centre pour se régénérer. C’est une période de réflexion propice à digérer les expériences des mois précédents, avant d’entrer dans l’énergie de la saison suivante. Ceci peut générer une certaine fatigue, mais également certains troubles digestifs (ballonnements, nausées, remontées acides par exemples) … qui peuvent être accrus.

L’énergétique chinoise donne une place centrale à l’organe de la rate. Dans cette conception, elle intervient comme un véritable centre de distribution de la nourriture à chaque organe. Elle est au centre de toutes les fonctions corporelles, et joue un rôle essentiel dans la digestion.

Dans la conception chinoise, l’Intersaison est ainsi associée à l’énergie de maturité et à la couleur jaune (comme le blé au moment de la récolte). Elle est mise en relation avec l’élément TERRE, associé aux organes digestifs de Rate-Pancréas et de l’Estomac ainsi, entre autres, qu’aux tissus conjonctif et musculaire, à la circulation lymphatique et à la bouche.

Une séance de réflexologie saisonnière se propose de venir soutenir l’organisme et les fonctions du corps qui sont les plus sollicités à ce moment de l’année. À l’Intersaison, le réflexologue porte une attention particulière notamment aux zones réflexes suivantes :

  • Rate-pancréas et estomac, en lien avec l’appareil digestif dans sa globalité
  • Système lymphatique, tissu conjonctif et circulation capillaire

En prévention ou en complément de l’accompagnement d’un trouble fonctionnel, ces séances sont proposées selon le calendrier du cycle occidentalisé des saisons ci-après :

 

Crédits photos : pxhere, pinterest

Réflexologie saisonnière : l’Intersaison