Réflexologie saisonnière : le Printemps

Réflexologie saisonnière

La réflexologie saisonnière repose sur le principe des cinq éléments de l’énergétique chinoise.

Pour comprendre ce qu’elle est, il faut considérer l’être humain dans son environnement et comment il interagit avec celui-ci à chaque phase de l’année.

Le Printemps dans la Nature…

La graine enfouie dans la terre tout l’Hiver germe à cette saison. Elle vit une véritable naissance et transformation dans ce passage vers le Printemps, dans ce passage du monde souterrain vers celui de la lumière. Elle passe en effet de l’état de graine à celui de tige puis de bourgeons et de petites feuilles. Il est question d’éclosion et de renouveau, mais aussi d’adaptation. C’est le moment de l’année où la sève circule à son maximum. La couleur principale de la saison est le vert.

… et chez l’Homme

Les jours qui allongent, la luminosité qui change nous invitent à sortir un peu plus de chez nous, et à reprendre une activité physique plus importante. Parallèlement, avec l’arrivée du Printemps (renouveau), les projets réfléchis pendant l’Hiver se concrétisent et se développent. Il est question dans une certaine presse de drainage et de détox pour éliminer les quelques kilos pris pendant l’hiver (circulation), …

C’est pourquoi, en énergétique chinoise, la saison du Printemps est associée à l’énergie de naissance ou de renouveau. Elle est mise en relation avec l’élément BOIS, associé aux organes du Foie et de la Vésicule biliaire, ainsi qu’aux tissus musculaires et aux tendons (nécessaires à la croissance).
Pourquoi le foie ? Parce qu’il est le seul organe de notre corps qui a la capacité à se reconstituer (renouveau, régénération), même après une perte importante de tissu hépatique.

Tout en étant adaptée à chacun.e, et dans le respect de ce qui motive la prise de rendez-vous, une séance de réflexologie saisonnière se propose de venir soutenir l’organisme et les fonctions du corps qui sont les plus sollicités à cette période de l’année (organes, structure osseuse, glandes, etc.). La réflexologie saisonnière permet à l’énergie de la saison de circuler plus facilement dans le corps, évitant ainsi qu’elle ne stagne et n’entraîne d’éventuel(s) déséquilibre(s).

Au printemps, une attention particulière sera portée notamment aux zones réflexes suivantes :

  • Le foie et la vésicule biliaire
  • Les muscles et les tendons
  • Les articulations de l’épaule et des hanches
  • Les yeux, la vue

En prévention ou en complément de l’accompagnement d’un trouble fonctionnel, ces séances de printemps sont en général proposées entre les mois de mars et mai de chaque année (cycle des saisons occidentalisé), à raison idéalement d’une séance par mois.

 

Crédit photo : pxhere

Réflexologie saisonnière : le Printemps